Swiss Equestrian
Menu
Cheval+

Road to St-Gall : Peter van der Waaij

Cornelia Heimgartner | 24 mai 2024

Tags : Saut, Evènements

© FEI © FEI

Interview avec Peter van der Waaij, chef d'équipe suisse élite de saut d'obstacles

 

Quelle place occupe le CSIO de St-Gall dans le calendrier de la Swiss Equestrian Team Jumping ?

C'est l'un des temps forts de l'année et, pour les cavalières et cavaliers suisses, le point culminant de la saison en plein air. Le CSIO de Saint-Gall est l'endroit où tout est réuni - le sport, l'histoire, les fans, etc. Je pense que la plupart des cavalières et cavaliers suisses ont St-Gall marqué dans leur calendrier et pour la Swiss Equestrian Team Jumping, c'est l'un des principaux objectifs de l'année ainsi que l'un des moments de sélection les plus importants pour le reste de la saison.

 

Comment se passe une sélection pour un concours d’une telle envergure qui comprend notamment une des étapes de la Longines League of Nations ?

En tant que chef d'équipe et en concertation avec l'entraîneur national Thomas Fuchs, je fais deux sélections pour Saint-Gall : dans un premier temps, les cavalières et cavaliers suisses qui seront présents sans prendre part à la Longines League of Nations, dans un second temps, les quatre cavaliers qui représenteront notre pays lors de cette épreuve très prestigieuse. En tant que pays organisateur, il est très important de présenter une équipe forte à la Longines League of Nations et, bien entendu, pour nos fans suisses. L'équipe suisse fera de son mieux pour réaliser la meilleure performance possible.

Pour les cavaliers de l'équipe, la sélection est basée sur les résultats des derniers mois et surtout sur la forme des chevaux. Nous avons la chance que nos cavaliers soient très professionnels et qu'ils fassent tout ce qu'ils peuvent pour que leurs meilleurs chevaux soient en pleine forme pour le CSIO de Saint-Gall.

Pour les athlètes, la sélection se base sur un mélange de résultats récents, mais aussi sur le potentiel des cavaliers et des chevaux et sur l'engagement pour le saut d'obstacles suisse. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons inclus au moins une place pour une cavalière ou un cavalier U25 dans la sélection et que, finalement, cette année, plusieurs cavalières et cavaliers U25 ont été sélectionnés. Nous tenons également compte des cavalières et cavaliers ainsi que des chevaux qui ont obtenu de bons résultats dans les CSIO, non seulement au niveau 5*, mais aussi au niveau 3*. Les cavalières et cavaliers qui se sont engagés à participer aux Longines Championship Series et qui ont obtenu de bons résultats dans ces Grands Prix sont également appréciés.

 

Est-ce que les résultats de St-Gall (concours sur herbe) ont une influence sur la sélection de Paris (concours qui aura lieu sur sable) ?

Bien sûr, ils exercent une grande influence. Les circonstances de Saint-Gall et de Paris sont en effet très différentes ; non seulement le sol, mais aussi les conditions météorologiques, le format, le chef de piste etc. Mais elles ont un point commun très important : il s'agit d'un sport de très haut niveau. Les cavalières et cavaliers ainsi que les chevaux capables de faire face à ce niveau de compétition, à la difficulté des parcours et à ce type de pression sont rares ; c'est pourquoi nous tenons compte des résultats de Saint-Gall pour Paris. Mais il est important de garder en tête que Paris est dans deux mois, il peut donc se passer beaucoup de choses entre-temps. Les résultats de Saint-Gall ne donnent aucune garantie pour Paris.


> Site internet - Longines CSIO St-Gall

Informations sur vos données
Des cookies sont utilisés sur ce site web pour améliorer la fonctionnalité et les comportements des prestations ainsi qu'à des fins statistiques. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site web.